blog

Blogosphère africaine : un bout de chemin encore

En 2011, alors que je lançais Psychorganisons, j’avais entre autre souci, la faible présence des blogueurs africains sur la toile. Une année plus tard, j’ai dû me rendre à l’heureuse évidence. Il y’en avait beaucoup plus que je ne le pensais et beaucoup, avec un excellent talent. Pourtant mon souci initial reste complètement insatisfait et je vous explique la situation.

Des blogueurs en Afrique, il y’en a plein. Les blogs naissent et s’évanouissent au rythme de l’évolution de la blogosphère mondiale. Et dans ce mouvement, un certain nombre réussissent à tenir la route.

En Afrique francophone, on les comptera en milliers. Même si moins de 500 sont réguliers. Près du quart de ces réguliers appartiennent à la plate-forme de blogueurs de RFI, mondoblog. Ceci est d’ailleurs un point d’interrogation pour moi. La rfisation du blogging d’afrique francophone me laisse perplexe quand on sait que RFI a une ligne éditoriale aux intérêts très invariables lorsqu’il s’agit de certains sujets….mais en même temps, la qualité technique de ce média et son engagement ont permis de faire émerger des talents de qualité là où d’autres acteurs n’ont rien proposé. Il faut donc saluer une initiative qui aura réussi à dégager des acteurs de qualité dans la blogosphère et espérer que les mondoblogueurs prendront plus d’autonomie et sauront gérer par eux-mêmes ce qu’ils auront appris avec la plate-forme RFI et que la plate-forme ne deviendra pas une prison idéologique comme le sont souvent certaines des émissions de la radio. 

Dans l’univers de la blogosphère africaine, une autre caractéristique : le blogging est très centré sur les faits et sur leurs commentaires. Faits divers, faits de société, faits politiques et commentaires autour de ces faits sont l’essentiel des contenus. Mais il faut dire que l’art et le talent ne sont pas ce qui manque. En Afrique de l’Ouest comme en Afrique Centrale, des pays champions comme le Sénégal, le Cameroun ou la Côte d’Ivoire ont leur roi de la plume…ou plutôt vais-je dire, leurs rois et reines. Parce que oui…la blogosphère est un univers extrêmement genré. Pour ne parler que de ce que je connais et de mes impressions personnelles…les blogueurs les plus connus au Burkina Faso et au Niger….sont des femmes….des jeunes qui plus est. Je suis en effet depuis quelques mois les travaux de Basseratou Kindo et Ramatoulaye Et même si la Côte d’Ivoire et le Cameroun sont pleins de talents, on ne peut s’empêcher d’avoir le chapeau bas devant une Yehni Djidji ou une Cynthe Ibohn et autres Tjat Bass.

Dans cette catégorie et peut-être toutes catégories confondues, impossible de ne pas mentionner le roi du blogging francophone, Florian Ngimbis. Il est probablement le blogueur d’Afrique francophone le plus populaire et le plus prolixe. Même si un autre africain, installé lui en Europe, au niveau mondial tient la palme d’or du blogging francophone. Allain Jules Menye reste le blogueur francophone le plus lu sous WordPress. Mais je voudrais faire un chapeau bas à Florian qui en Afrique est LA référence.

Ma soif reste pourtant inassouvie. C’est celle de voir davantage de blogueurs spécialisés. C’est-à-dire des blogueurs qui ne sont pas juste portés vers les faits, vers des commentaires, mais vers de l’analyse et au besoin sur des sujets bien spécialisés. Un seul domaine s’est plus ou moins ouvert à la spécialisation, c’est celui des TIC. En Afrique noire francophone, des blogueurs se sont effectivement emparés du domaine avec une certaine affluence.

Pour les autres, c’est vraiment au compte-goutte que l’on voit émerger des acteurs qui d’ailleurs finissent par délaisser leur investissement dans le blogging. Je salue les divers engagement. Mais je languis qu’il y’en ait encore plus.  Ah, combien je regrette que Maelys ait arrêté de publier ses excellents articles sur l’entreprenariat. Ils étaient d’une qualité vraiment rare. Combien je regrette que Verone ne consacre pas plus de temps à son blog dont chacun des articles est une vraie mine d’or. Même ma jeune amie Rama a décéléré son rythme sur El Dounia, un blog spécialisé sur les questions de femmes et de genre avec un niveau d’analyse digne des meilleurs experts. Et que dire de l’excellent travail d’orfèvre de Erika sur les richesses du numérique et les posibilités pour l’Afrique. Bref, le blogging spécialisé reste problématique alors qu’il est un domaine de connaissances et d’informations fondamentales.

Mon appel pour 2014, c’est plus de blogueurs psychologues, plus de spécialistes du sport, de la politique, de l’économie, de l’entreupreunariat, du développement, de la culture, du management, de la gestion de carrières, de la décentralisation, des relations internationales, etc. Et que tous ceux-ci nous apportent une perspective différente sur la vie de tous les jours, avec des analyses avisées et fondées sur une appréhension plus locale de la connaissance.

Publicités

19 commentaires sur “Blogosphère africaine : un bout de chemin encore

    • Je découvre Inatoworld…Ce n’est pas celui que je connaissais et j’avoue que celui-ci me séduit advantage…Garanti…Tu viens d’arracher quelqu’un qui sera derrière toi maintenant tout le temps….

  1. Hum, interressant. Et comment donc faire pour etre membre d’un blog et autre chose, comment ecrire un article? car je pense que le probleme est souvent le suivant, nous avons beaucoup d’idees et ne savons pas comment les exploiter, ou alors, on les a mais on ne sait comment les partager, ou encore on a peur, se posant d’inombrables questions. Alors j’attends la suite.
    Merci

  2. Ne pas oublier la biodiversite et l environnement svp. Il en faut des bloggeurs specialistes dans ce domaine egalement. Sinon bravo pour ce qui es deja fait et tout a fait d acvord svec ton analyse present.

  3. Je suis réveillée là et bien! Je suis en partie d’accord avec toi. Nous sommes d’accord sur le fait près d’un quart de blogueurs sont présents sur la plateforme RFI. Cependant, nous avons des blogs parallèles qu’on tient. Moi j’ai un blog IT Kàlati Bà Media que je tiens tant bien que mal. Je me cherche encore dans ce domaine je vais finir par me trouver. Il y a ma Sinatou qui a toujours son blog politique et sur la plateforme RFI. Nous sommes conscients des enjeux. Mais on préfère avancer de manière prudente Ikiii J’ai trop parlé! Merci du coup de gueule, ça nous mets un coup de pied au cul 😀

    • Merci pour ton très joyeux commentaire. Je découvre l’idée de blog paralèlle…Je note en effet que c’est plutôt très répandu dans la communauté des mondoblogueurs….bref, pour ce que je viens de verifier…ouais, il y’a encore beaucoup de choses à découvrir..et probablement à inventer dans la blogosphere africaine.

      • De la notorieté RFI ? Si ce n’est pas l’objectif, quell est l’intérêt ? Il me semblait que c’était le principal intérêt et stratégiquement, cela se comprend…bref, je ne saisis plus là…et je sens que je vais découvrir de bonnes choses…allez, raconte….

      • Lol! Dans le monde IT, tu veux » tu sors de je ne sais où » , tu dois faire tes preuves par ta maîtrise des éléments qui la compose. Cette notoriété me servirait à quoi si je ne parviens pas encore à la maîtriser.

      • Lol! Dans le monde IT, tu veux » tu sors de je ne sais où » , tu dois faire tes preuves par ta maîtrise des éléments qui la compose. Cette notoriété me servirait à quoi si je ne parviens pas encore à la maîtriser. Si tu veux, c’est stratégique, je recule pour mieux sauter. Aujourd’hui elle me servira à rien. Alors je me prépare en IT pour mieux sauter avec la notoriété acquise sur RFI

  4. Bonsoir; Paul Armand
    Merci pour cette remarquer
    je prend plaisir a te lire chaque fois que je me connecte.Car je trouve tes articles parle beaucoup des problème qui se pose en Afrique c’est vrai que on es encore derrière en matière tic.
    je suis au Burkina Faso et ici la moitie de la population est commerçant et l’autre moitie est dans l’Arme et se qui reste comme moi travail pour l’état.
    le problème que je veux expose est la suivant dans un pays comment le Burkina la population se cherche encore alors Tic prend une deuxième place dans la vie des genre. Ici tu peu compte sur les bout des doit les nombre de Cyber encore ouvert.
    Mon jeune qui aime Tic et qui passe beaucoup de temps sur mon ordinateur. je veux fait de sa mon Métier mais le problème je sais comment me lance dans l’aventure.
    je sais pas crée un site ou un Blog.
    quand mon idée était de crée un site Culturel qui va parle de tous se qui touche a la culture évènementiel.
    je aime avoir tes conseil pour sa
    Merci

    • Bonjour Youbson,
      Je pense que la description que tu fais de la société burkinabé est un peu trop…on va dire englobante…
      Il y’a au sein de cette dynamique société, une jeunesse faite de rêves, de défis et qui s’engage aujourd’hui sur des questions de TIC. Elle y est présente et commence à s’agrandir.
      Il y’a encoré peu de blogueurs ou de responsables de gros projets web…mais ça commence…Burkina 24, Burkinafacile, Afromania et les autres sites du genre sont la preuve qu’on va vers autre chose et je suis convaincu que d’ici à maximum 02 ans, le paysage web au Burkina sera complètement différent. Je connais pas mal de jeunes ambitieux et fougueux qui ont dans leur escarcelle des projets comme celui que tu as…et qui ont décidé de ne pas s’arrêter et ils sont dans des domaines divers et variés.
      Pour ce qui est spécifiquement de ton projet, avant tout, il va te falloir clairement définir ce que tu veux : Un blog ou un site en sachant que les contraintes de gestion peuvent être différentes. Il faut aussi te rassurer que tu sais comment tu vas gérer la matière qui va alimenter ton site ou ton blog. Il faut enfin que tu saches avec qui tu vas travailler. Une fois ces points réglés, il te restera surtout à te lancer et j’ai publié dans mon commentaire précédent un lien qui peut t’aider dans le cas où tu lances un blog.
      A bientôt

      • Merci d’avoir pris le temps de me répond aussi vite oui tu as raison l’Afrique bouge peu mais bouge quand même. Et ici deux année comment tu la dit le Tic prendra une place important en Afrique et se qui aurons eu cette vision de travail avec les Tic pourrons fait bouge les choses.
        je sais pas trop je suis nouveau dans le domaine
        je voir beaucoup de blog qui se crée avec peu de moyen
        mais moi je veux crée un site comment Burkina 24 ou Ouagasabouge.
        je sais pas les nombres de personnes qui faux et les moyens pour arrivent sa
        merci encore pour ton aider

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s