Investir dans le secteur agro-pastoral : De quoi parlons-nous ?

C’est quoi investir dans l’agropastoral ? Ce n’est certainement pas aller cultiver son champs ou élever ses deux poules au village. Cela signifie bien un ensemble de choses précises. On peut organiser cet ensemble de choses autour de trois grandes idées : Organiser un système de production de masse qui respecte des normes qualité; Mettre en place un dispositif technique et technologique adapté; Organiser un système de vente bien structuré.

Vouloir mettre votre argent dans le secteur agropastoral, c’est donc envisager que votre argent va couvrir au moins ces trois grandes idées :

– La production de masse qui respecte des normes qualité

Une entreprise agropastorale est donc une entreprise du secteur agropastoral qui fait de la production de masse. Cela veut dire qu’on n’investit pas pour obtenir à la fin les réserves de nourriture de la famille, mais quelque chose de bien au delà. Une entreprise agropastorale est orienté vers la quantité et plus importante est la taille, plus l’est non seulement la rentabilité économique, mais aussi la rentabilité sociale.

A côté de cette dimension « production de masse », il y a un régulateur dans le concept d’entreprise agropastoral. C’est la norme. Une entreprise agropastorale respecte un certain nombre de règles normatives pour que l’aspect « production de masse » ne soit pas nocif, ni pour le consommateur, ni pour la société, ni même pour l’environnement.

Vouloir investir dans l’agropastoral, c’est donc vouloir investir pour rendre ces deux paramètres réels : Une véritable production de masse; la possibilité de respecter un minimum de règles normatives. Ceci implique bien de choses que nous verrons dans le prochain article.

– Le dispositif technique et technologique adapté

Lancer une entreprise agropastoral, ce n’est pas prendre quelques houes et dabas ou quelques enclos pour bêtes. Il faut un arsenal capable de faire fonctionner les deux dimensions mentionnées plus hauts (production de masse, respect des normes) ainsi que d’autres dimensions comme le stockage, etc.

L’agropastoral n’est donc pas un secteur qui inhibe le développement technologique contrairement à ce que peuvent penser certains. Il souffre simplement et justement de ce que peu d’investissements réels sont faits dans ce secteur et en conséquent, peu d’innovations sont démontrées dans ces entreprises. Mais pour les entreprises qui s’y sont mises, il y’a une problématique permanente d’adapter la production par les outils techniques et technologiques adaptés; d’adapter le respect des normes; d’adapter le stockage, bref de créer les meilleures conditions possibles.

Le secteur agropastoral est un secteur en réalité où une bonne partie de l’investissement va dans la technologie et dans les outils techniques. Il ne s’agit pas simplement de d’acheter et revendre quelques vieux ordinateurs, il s’agit carrément de proposer des outils qui sont adaptés à un besoin très spécifique de création de richesses. L’ordinateur sur lequel on investit ici ne sera pas juste pour faire briller les yeux du petit frère au quartier qui n’a jamais eu un Ipad dont en réalité il n’a pas besoin…Ce sera un ordinateur spécifiquement équipé pour remplir des fonctions précises qui à la fin du mois permettront que des centaines, voir des milliers de familles gagnent correctement leur vie. Mieux on est avancé, plus riche et plus qualitative est la production.

– Un système de vente structuré

Investir dans le secteur agropastoral, c’est aussi investir pour bien organiser la vente. C’est à dire investir dans les formes de vente. Par exemple dans le conditionnement, dans le stockage ou dans la transformation. Ca veut dire investir pour se rassurer qu’une clientèle bien spécifique est atteinte et satisfaite. Cela implique des moyens de communication adaptés et d’autres outils.

Mais au final, le plus gros de votre investissement ira dans l’homme. C’est l’un des intérêts les plus éclatants du secteur agropastoral. C’est qu’il dépend profondément de la présence humaine.

Alors, combien pouvez-vous mettre de côté ? Ce ne sera pas de trop pour votre entreprise agropastorale.

Publicités

20 commentaires sur “Investir dans le secteur agro-pastoral : De quoi parlons-nous ?

  1. Dans tout projet, je pense que l’Homme est la ressource première dans laquelle il faut investir.

    Il faut en moyenne combien en terme d’argent pour investir dans l’agro pastoral ?

    Conseillerais tu à quelqu’un qui produit, de se lancer aussi dans la vente et ou la transformation de ses produits ?

    Tel que tu le dis, ça pourrait décourager plus d’un. Parce le cout d’investissement semble énorme…

    J’en connais qui ont pris leur retraite et avec 15 millions de FCFA font des choses. Ce sont ces personnes qu’ils font encourager (meme si ça reste très embryonnaire) avec des tips pour le management parce que de ce que j’ai pu observer parfois elles ont de réels soucis de gestion et d’organisation.

    • Oui, l’homme est au centre de tous les projets. Tout le monde le sait…sauf presque tous les patrons.

      15 millions FCFA (XOF ou XAF), c’est à peu près 30 000 dollars US ou 23 000 euros, c’est excellent comme chiffre. En général, un projet du secteur agropastoral de qualité et de bon niveau peut démarrer avec 2,5 fois moins que cela si le plan d’affaires est bien structuré sur au moins 03 ans. Je recommande les investissements entre 20 000 et 40 000 euros, mais je suis d’accord avec toi qu’on peut commencer avec moins. Mon prochain article sur le sujet va être plus explicatif sur la question. Le problème avec l’investissement est qu’il dépend beaucoup de la vision.

      Enfin, sur le schéma global, je propose quelques petites pistes dans mon prochain article. Je le publierais ce soir ou demain.

      Salutations

  2. Bonjour, Paul j’ai vu votre article sur « Investir dans le secteur agro-pastoral : De quoi parlons-nous ?” qui donne de bonnes idée sur l’organisation de l’entrepreneur à pouvoir investir. Mais j’aimerais que vous m’aidier en ce quelles sont les enjeux? et comment peut on les surmonter?

  3. Monsieur,
    Paul Armand,
    Trés intéressé par l’Agropastorale,comment pour monter un projet et faire un business plan pour financement.
    Merçi.

  4. Salut Paul Armand,
    Je suis résponsable technique dans un bureau de l’institut national de préparation profesionnelle en RD. CONGO. Je suis entrain de créer une filière de formation dans l’Agropastoral. J’ai besoin des conseils dans la faisabilité.

  5. salu Paul Armand
    jai lu beaucou de vos article, je tire un grand chapau desu
    en faite je suis un jeune entrepreneur camerounais qui a débute
    dans se domaine il y a environ 1.5ans avec un capital d’environ
    3000euro .bref tous activite demande de la passion et du temps

  6. Bonjour Monsieur Paul Armand,
    Je nai aucune expérience sur en ce qui concerne l’Agro Pastorale,jai un ami qui men a parlé je voudrais avoir une idée. si vous pouvez maider

  7. bjr M PAUL ,je suis un etudiant qui bientot aura la lourde charge d etudier dans le domaine de l agropastoral.dnc j aimerais en savoir plus sur les differentes matieres

    • Bonjour Kouassi,
      Je ne suis malheureusement pas enseignant dans ce domaine. Mais je pense que vous pouvez prendre votre mal en patience ou simplement voir sur internet quels sont les cursus et les curriculas.
      bonne continuation.

    • stl je suis un jeune ivoirien qui s’interesse baucoup a l’agriculture et bientôt je serai un etudien en agropastoral quel sont les matieres et comment me preparé d’avance

  8. je fais mon deuxième cycle sur le projet à l’institut facultaire de développent; je serai tès contente si vous m’envoyer comment faire établir un projet

  9. Bjr Paul Armand,
    Je suis à deux ans de la retraite en France et possède plusieurs hectares de terres chez moi en RDCongo. L’agro-pastoral m’intéresse dans la mesure que c’est vital pour la population. Mais je n’ai pas assez d’économie pour investir. Est-il possible d’associer à mon projet des agriculteurs occidentaux en difficulté ?
    Yuli Ferdinand.

  10. Je suis comptable dans une ong mais je voudrais faire un projet d’élevage des pondeuses et j’ai besoin des aides sur le plan technique et financier. Alors je suis suspendu à vos connaissances.

  11. Salut! G choisit l’investissement dans l’Agro pastorale en dépit de mes moyens parce que je suis réalisateur de grands projets ; surtout que dans mon pays la RDC c’est un domaine le moins développé ; mais j’ai d’une formation et d’un accompagnement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s