Passer avec succès son entretien d’embauche

Dans la série “emplois jeunes”, je continue ce second billet sur les entretiens d’embauche. Le premier parcourrait des généralités sur la préparation, celui-ci va mettre l’accent sur la situation d’entretien d’embauche.
Il ne faut jamais oublier qu’être présélectionné pour un entretien d’embauche est une première victoire. Cela démontre qu’il y a quelque chose de positif en vous et donc que vous êtes à priori digne d’intérêt. Le recruteur cherche à clarifier des impressions qu’il a sur vous afin de pouvoir prendre une décision. Partez donc avec un minimum de confiance.

Soyez vous-même

Vous êtes à un entretien d’embauche. Pas devant un tribunal. Vous êtes là parce que vous avez convaincu que vous êtes parmi ceux qui peuvent faire l’affaire…pas parce que vous ne valez rien. Donc, restez vous-mêmes. Soyez naturels, dites les choses telles que vous les sentez avec vos propres mots. Rassurez-vous juste de garder dans votre esprit le contexte dans lequel vous êtes. N’ayez pas peur, sinon le trac ou le stress vous paralyseront et pourraient vous desservir.

Mettez les recruteurs à l’aise avec vous

Ici, faites appels à certaines valeurs.

  • L’humilité en est une importante. Soyez certain de vous, mais avec une certaine modeste. Evitez de laisser l’impression que vous êtres “trop”….trop bon, trop intelligent, trop bavard, trop rigoureux, trop tout….Evitez tout ce qui peut présenter un excès….
  • L’autre valeur est la politesse. ayez la politesse de saluer, de vouvoyer et surtout d’écouter. N’interrompez jamais les interviewers. si vous ne comprenez pas, prenez note et attendez qu’ils aient fini de parler. Ensuite interrogez-les sur ce que vous n’avez pas compris.
  • La troisième chose ici, c’est qu’il faut répondre aux questions posées. Evitez des envolées lyriques, des généralités, des discours qui disent tout, sauf la réponse à la question. Cela agace énormément. Au besoin, rassurez-vous auprès du panel que vous avez effectivement répondu à la question posée.
  • Enfin, soyez concis dans vos réponses. En général, un entretien est limité dans le temps. Entre 15 et 45 minutes en moyenne. Cela peut aller à 1h, voire 1h30 dans des cas assez exceptionnels. Donc, évitez les détails qui fatiguent. Restez toujours sur l’essentiel, mais en étant autant précis que possible.

Restez focalisé sur les termes de référence et sur la structure qui recrute

N’oubliez pas, toutes les questions ont un rapport avec le poste et la structure. Ne répondez donc que dans cet ordre des choses. Evitez tout ce qui n’est pas pertinent pour le poste ou la structure. Prenez des exemples dans des domaines qui intéressent le poste. Mettez l’accent sur les aspects de votre expérience qui ont un rapport avec le poste.

Ne tirez pas sur vous-même

Il arrive souvent que des candidats servent sur un plateau d’or des arguments en béton contre eux-mêmes. Par exemple en démontrant qu’ils n’ont pas bien intégré des choses élémentaires (poser une question idiote dont la réponse est claire en noir et blanc sur les termes de référence du poste). Bien sûr, on vous répondra, mais on s’interrogera aussi sur votre crédibilité. Evitez aussi de vous contredire en affirmant une chose par exemple sur votre CV ou lettre de motivation et en venant affirmer le contraire pendant l’entretien. Soyez cohérent avec vous-même. Enfin, évitez de vous dépeindre en noir en pensant que vous faites preuve d’humilité. Si vous êtes sollicités sur des points négatifs, présentez ceux que les gens qui vous attribuent comme négatifs et référant qu’il s’agit du point de vue des autres et relativisez en montrant ce que vous faites de positif autour de cela ou encore présentez un point que vous sentez être un point faible, mais relativisez aussi. Ne montrez jamais un négatif statique, encadrez le par les efforts que vous faites et qui aboutiront.

Interagissez avec le panel

Faites réagir le panel. Souvent un peu d’humour. Très peu d’ailleurs parce que l’humour est quelque chose de délicat à manipuler dans un entretien. Enfin, si vous êtes sollicités pour des questions, ayez en toujours une ou deux qui soient technique ou administrative. Rassurez-vous qu’elles soient précises en ne les transformez pas en débat. Évitez également qu’elles soient polémiques ou personnelles.

Allez, on va s’arrêter là. Bonne chance pour votre prochain entretien et n’hésitez pas à partager avec nous vos feedbacks. Nous reviendrons dans le prochain article sur quelques situations délicates de l’entretien.

Publicités

2 commentaires sur “Passer avec succès son entretien d’embauche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s